Si, Acepto
Esta web utiliza cookies para obtener datos estadísticos de la navegación de sus usuarios. Si continúa navegando consideramos que acepta su uso. Leer más

La Vie fragile. Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle

Farge, Arlette
La Vie fragile. Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle
La Vie fragile. Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle

La Vie fragile. Violence, pouvoirs et solidarités à Paris au XVIIIe siècle

Farge, Arlette
10,30€
Disponible

Dans quelles archives faut-il débusquer les rythmes quotidiens d’une société, avec ses tragédies et ses ferveurs collectives ou intimes ? Comment rendre compte de ce qui détermine hommes et femmes, patrons et ouvriers, princes et commis, à se lier, à se fâcher, à s’organis...
[Leer mas...]

Editorial
ISBN13
ISBN10
Tipo
Páginas
Año de Edición
Idioma
Encuadernación


Materias:

Dans quelles archives faut-il débusquer les rythmes quotidiens d’une société, avec ses tragédies et ses ferveurs collectives ou intimes ? Comment rendre compte de ce qui détermine hommes et femmes, patrons et ouvriers, princes et commis, à se lier, à se fâcher, à s’organiser ou à se révolter ? C’est à ces questions que répond Arlette Farge en prenant l’exemple de la société parisienne au XVIIIe siècle. Au travers des archives judiciaires, dans ce livre exubérant et grave, elle explore le fait divers et le dilate en symbole. O rencontrera aussi une vaste population d’artisans, de femmes séduites ou abandonnées, de revendeurs et de filous, d’enfants de la rue, de contremaîtres, de couples querelleurs aux prises avec tous les instants d’une « vie fragile ».

 

Arlette Farge

Historienne spécialiste du XVIIIe siècle, est directeur de recherches au CNRS. Elle a publié, entre autres, Vivre dans la rue à Paris au XVIIIe siècle, Le Désordre des familles avec Michel Foucault, Dire et mal dire (Seuil, 1992) et Le Goût de l’archive (Seuil, « Points Histoire », 1999).