Si, Acepto
Esta web utiliza cookies para obtener datos estadísticos de la navegación de sus usuarios. Si continúa navegando consideramos que acepta su uso. Leer más
4 de mayo

L'envers de la biopolitique : Une écriture pour la jouissance

Laurent, Eric
L'envers de la biopolitique : Une écriture pour la jouissance
L'envers de la biopolitique : Une écriture pour la jouissance

L'envers de la biopolitique : Une écriture pour la jouissance

Laurent, Eric
29,00€
Consulte disponibilidad

La biopolitique asservit les corps à coups d'images et de slogans. Mais le corps échappe toujours aux identifications prêtes-à-porter. La jouissance le déborde, le surprend, le "traumatise". La psychanalyse accueille ce corps, en tant qu'il parle de ce trauma. Le dernier enseignement de Lacan, tel que Jacques-Alain Miller l'éclaire, aborde...
[Leer mas...]

ISBN13
ISBN10
Tipo
Páginas

La biopolitique asservit les corps à coups d'images et de slogans. Mais le corps échappe toujours aux identifications prêtes-à-porter. La jouissance le déborde, le surprend, le "traumatise". La psychanalyse accueille ce corps, en tant qu'il parle de ce trauma. Le dernier enseignement de Lacan, tel que Jacques-Alain Miller l'éclaire, aborde la jouissance à rebours des mirages de l'hédonisme. Dans l'expérience d'une analyse, on part du symptôme qui fait souffrir. On tend à le réduire par son sens, son histoire, sa logique. Il peut alors s'écrire autrement, produire des effets de création, artistiques ou non. Ainsi, Lacan lit Joyce, en conçoit une langue apte à loger la jouissance et en montre la logique. Une fois situées l'impasse du conformisme et son ombre de ségrégation, reste à supporter le corps que l'on a et à faire valoir cet avoir premier qui surmonte l'être, ses sortilèges et les derniers prestiges du père.

Éric Laurent est psychanalyste, psychologue et docteur de 3e cycle en psychanalyse, membre de l École de la Cause freudienne (ECF) et ancien président de l Association mondiale de psychanalyse (AMP). Il enseigne à la Section clinique du département de psychanalyse de Paris VIII et a notamment publié Lost in Cognition. Psychanalyse et sciences cognitives (Cécile Defaut, 2008) et La Bataille de l autisme. De la clinique à la politique (Navarin / Le Champ freudien, 2012).