Si, Acepto
Esta web utiliza cookies para obtener datos estadísticos de la navegación de sus usuarios. Si continúa navegando consideramos que acepta su uso. Leer más

Morphine (Folio bilingue)

Bulgakov, Mikhail
Morphine (Folio bilingue)

Morphine (Folio bilingue)

Morphine (Folio bilingue)

Bulgakov, Mikhail
7,70€
Disponibilidad Normal 7 días

"Le 1er mars. La première minute, sensation de contact sur le cou. Ce contact devient chaud et s'étend. Une minute plus tard, une onde froide passe soudainement dans le creux de l'estomac, ensuite les pensées commencent à se clarifier extraordinairement et la puissance de travail est décuplée. Toutes les sensations désagréables cessent, ...
[Leer mas...]

Editorial
ISBN13
ISBN10
Tipo
Páginas
Año de Edición
Idioma
Encuadernación

"Le 1er mars. La première minute, sensation de contact sur le cou. Ce contact devient chaud et s'étend. Une minute plus tard, une onde froide passe soudainement dans le creux de l'estomac, ensuite les pensées commencent à se clarifier extraordinairement et la puissance de travail est décuplée. Toutes les sensations désagréables cessent, absolument toutes. C'est le summum de la force spirituelle de l'homme. Si je n'étais pas gâté par ma formation médicale, je dirais que l'homme ne peut travailler normalement qu'après une piqûre de morphine". Le journal halluciné d'une descente aux enfers, dans les affres du manque, aux limites de la folie, par l'auteur du Maître et Marguerite.

«Le 1?? mars. La première minute, sensation de contact sur le cou. Ce contact devient chaud et s?étend. Une minute plus tard, une onde froide passe soudainement dans le creux de l?estomac, ensuite les pensées commencent à se clarifier extraordinairement et la puissance de travail est décuplée. Toutes les sensations désagréables cessent, absolument toutes. C?est le summum de la force spirituelle de l?homme. Si je n?étais pas gâté par ma formation médicale, je dirais que l?homme ne peut travailler normalement qu?après une piqûre de morphine.» Le journal halluciné d?une descente aux enfers, dans les affres du manque, aux limites de la folie, par l?auteur du Maître et Marguerite.