Lawrence (avant) d'Arabie. Lettres de ses voyages de jeunesse

20,00

Sin impuestos: 19,23

Autor/es
Lawrence, T.E.
ISBN13
9788494388651
ISBN10
8494388657
Tipo
LIBRO
Páginas
256
Año de Edición
2017
Idioma
francés
Encuadernación
Paperback
Editorial:
INTERFOLIO
Disponibilidad:
Disponible

No puntuado
Opinar
Lawrence d'Arabie, la légende, ne pouvait être tué que par une balle en or, et pourtant T. E. Lawrence, l'homme, mourut d'un banal accident de la circulation en conduisant sa moto. Il percuta un cycliste, fit un vol plané et s'ouvrit le crâne contre le bitume. On dit que sa tête était ouverte sur vingt- trois centimètres et que, selon des témoins, des morceaux de son cerveau en dépassaient. Il mourut six jours après le choc. S'il avait survécu, c'est depuis un fauteuil roulant que ce héros de légende aurait assisté au reste de son histoire.
Vingt-cinq ans plus tôt cependant, un Lawrence plein de jeunesse et de curiosité pédalait avec ardeur dans toute la France, puis à travers la Syrie, libre, sans pressentir le poids d'une existence qui ferait de lui l'Anglais le plus célèbre et controversé du XXème siècle (après Churchill et Robert Falcon Scott, bien sûr). En 1906, âgé de dix-neuf ans à peine, et jusqu'en 1914, Ned, comme on l'appelait à la maison, quitta Oxford pour entreprendre un voyage qui, s'il ne le transforma pas en Lawrence d'Arabie, lui ouvrit la voie pour le devenir.
Oubliez un instant que ce garçon cultivé, raffiné, fut le grand héros de la révolution arabe (ou le grand traître à la cause d'un peuple qui s'était fié à lui, les deux qualificatifs lui sont également appliqués). Et voyez si vous êtes en mesure de profiter de ce voyage, sans le poids de la légende.

T.E. Lawrence naquit dans une famille heureuse, mais dans le péché. Son père avait abandonné l'Irlande et une épouse cruelle, fanatiquement religieuse, pour la jolie, la délicieuse gouvernante qui allait être la mère de neuf enfants beaux et intelligents, dont le second serait Ned.

Après plusieurs déménagements la famille s'installa à Oxford où les enfants Lawrence commencèrent à se faire remarquer par leurs succès universitaires.

Par la suite, Thomas Edward s'intéresserait à la photographie, à l'architecture militaire médiévale et à l'archéologie, pour laquelle il manifesta un talent hors du commun. Il put ainsi obtenir une bourse pour participer aux fouilles de Karkémich (en Syrie), ce qui marqua le début de son immersion dans le monde arabe.

Le plus difficile à comprendre, c'est comment un homme qui a défini l'armée comme « une abomination malpropre, puante et dévastée » a pu finir par devenir le soldat le plus admiré du XXème siècle.
-            +

Nota: No se traduce HTML


Continuar

Información

Horario:
De Lunes a Sabados: 10:00-20:30h

C/Balmes 26
08007 / Barcelona /España
[Ver mapa]

Contacto

+34 93 317 05 78
+34 93 412 27 02
alibri@alibri.cat
alibri@alibri.es