Yes, I accept
This website uses cookies to obtain statistical data on the navigation of its users. If you go on surfing, we will consider you accepting its use. Read more

L'Oeil du Maître. Maîtres et serviteurs de l'époque classique au romantisme

Petitfrère, Claude
L'Oeil du Maître. Maîtres et serviteurs de l'époque classique au romantisme
L'Oeil du Maître. Maîtres et serviteurs de l'époque classique au romantisme

L'Oeil du Maître. Maîtres et serviteurs de l'époque classique au romantisme

Petitfrère, Claude
27,21€
Ask for avalaibility

Ce livre est avant tout l'histoire d'un regard, celui que les maîtres de l'ancien temps portaient sur leurs domestiques. Regard riche et ambigu, nourri de la foi, des désirs, des fantasmes, des préjugés, des peurs de ceux qui le portent, autant que des réalités matérielles. Regard que l'on surprend non seulem...
[Read more]

Publisher
ISBN13
ISBN10
Type
Pages
Published
Language

Ce livre est avant tout l'histoire d'un regard, celui que les maîtres de l'ancien temps portaient sur leurs domestiques. Regard riche et ambigu, nourri de la foi, des désirs, des fantasmes, des préjugés, des peurs de ceux qui le portent, autant que des réalités matérielles. Regard que l'on surprend non seulement dans l'abondante littérature que les élites ont consacrée à définir les normes de leurs rapports avec leurs serviteurs, mais dans de multiples témoignages épars : dispositions d'une loi, extraits de Mémoires, pages d'un livre de comptes, anecdote d'un roman, scènes de théâtre (Le Malade imaginaire de Molière, Le Barbier de Séville de Beaumarchais, La Fausse Suivante de Marivaux) aussi bien que dessin réaliste ou gravure licencieuse.

Ce regard a ainsi une histoire qui ne saurait se satisfaire de l'image « à plat » d'un « bon vieux temps » sans âge. De l'époque du Roi Soleil à celle du dernier des Bourbons, on le voit évoluer au rythme lent (mais bousculé par la Révolution) des changements d'une société qui s'individualise, invente l'intimité et consacre l'argent au centre de la relation humaine.

Le regard du maître façonne en grande partie le comportement et jusqu'à la conscience de soi du domestique. C'est pourquoi L'Oil du Maître, histoire d'une subjectivité, apporte aussi une importante contribution à la connaissance « objective » de la condition ancillaire en France du XVIIe au XIXe siècle.